Théâtre Job : De Georges Berdot. Avec Maguelone Caporal et Céline Larney

Qu’on se le dise, ce spectacle se veut un petit bijou d’humour (on y rit beaucoup) et d’intelligence.. mais aussi une enquête  extravagante de par les explications avancées (les deux jeunes femmes ont-elles été enlevées par des extra-terrestres, sont-elles victimes d’une expérience scientifique, d’un canular.. ou tout simplement d’un cauchemar). Ces deux jeunes femmes, que tout oppose mais qui se « racontent » afin de trouver dans leur vie un élément d’explication à ce qui leur est arrivé,  en arrivent même à douter de leur propre existence..

Georges Berdot présente la pièce comme un hymne à la pataphysique (suivant en cela la devise de Boris Vian ; « Je m’applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas ». Il va de  soi que le public se surprend à essayer de trouver une solution.. à une histoire qui semble ne pas en avoir.. mais qui -surprise- nous en délivrera une.. d’une surprenant efficacité !

On pense au « non-sens » et à l’esprit décalé qui ont fait toute la gloire des Monty Pythons, à l’absurde d’un Raymond Devos et d’un Pierre Dac, ou à l’insolence d’un Pierre Desproges..