Le Vendredi 12 Mai 2017 à 21h00

theatre AIEC CAMBO

"11/11/11 à 11:11 ETONNANT, NON ?"

cie jean seraphin

C’est un spectacle avec des textes de Desproges, des chansons de Desproges (et de brassens), des aphorismes de Desproges, des silences de Desproges, des photos de Desproges, mais pas avec Desproges parce qu’il est mort il y a 29 ans..

Depuis « Le rire est le propre de l’homme » de Rabelais, à « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui » de Desproges, de tout temps, il y a eu des frondeurs contre l’esprit de sérieux. On devrait ériger un monument aux morts de-rire, glorifier ces libres pencheurs tant ils déséquilibrent l’écriture jusqu’au bord de la chute (comique) pour tordre le cou à la bien-pensance

Pierre Desproges, ce maître du rire nous apporte une réponse à notre condition, nous arme contre notre bêtise contemporaine, nous guide vers notre liberté. Rire, oui, de tout. Quelle chose merveilleuse, rire ensemble. Et si c’est sur des idées qui nous séparent, alors là, c’est la classe !

Dans tous les cas c’est une réussite totale en ce sens qu’au bout de 10 min on arrête de se dire que ce serait mieux avec lui pour profiter simplement de Tom Pozieux et d’Alexis Gorbachevsky. Qui font bien mieux que lui rendre hommage

Le Samedi 8 Avril 2017 à 21h00

theatre AIEC

"ARGENT PUDEURS ET DECADENCE"

CIE AIAA

Le bol Ikea ça vous rappelle quelque chose ? Et oui, revoilà AIAA avec cette fois-ci une partie féminine de ce collectif qui nous enchante à chaque spectacle ! Avec intelligence et humour, cette comédie financière fait un état des lieux de la gestion économique de notre monde actuel et de ce que chacun(e) de nous peut ressentir face aux promesses ou à la violence de la monnaie.

Qu’est-ce que l’argent ? D’où vient-il ? A quoi et à qui sert-il ? Les situations s’enchaînent à un rythme effréné, à l’image du mouvement perpétuel de la bourse. On assiste à une plongée théâtrale fascinante –et affolante– dans un registre burlesque et surréaliste.

Une traversée de situations où les enjeux sont humains et monétaires, comiques et tragiques, en s’appuyant toujours sur les théories économiques actuelles et historiques.

 « Deux working girls, traders, tailleurs stricts, ordis, téléphones, j'achète, je vends, I buy ! I sell ! Et soudain, tout bascule, l'une des traders pète un câble, ravage le bureau devant sa collègue médusée. Bienvenue dans le monde carnassier de la finance, des opérations boursières effectuées en millisecondes , du fric facile, de la décadence...  Et la pudeur  là-dedans ? Son voile léger s’élève grâce au jeu espiègle des deux comédiennes. »

Le Samedi 11 Mars 2017 à 21h00

theatre AIEC CAMBO

"ZIC'N'TCHATCHE"

LES KAG

 Zik'n'tchatche » Cie Les Kags - le rreetttoooouuurrr !!!!

5ème passage des KAG  en 15 ans ! et vous nous les redemandez toujours , pour comprendre ce que ca fait, physiquement,  de rire... on vous aura prévenu...

 Deux filles qui chantent à 2 voix autour d’un piano pour nous présenter un récital lyrique, qui devient délirique.avec, parait-il, un message d’espoir.
Au départ, rien à faire ensemble…
L’une frôle l’autisme, l’autre le fascisme.
Cependant, leurs voix s’emmêlent et elles s’en mêlent !
Alors, allez savoir laquelle fait l’aiguë, laquelle est vraiment grave.
Pourtant, elles s’unissent pour vous présenter un tour du monde en « yaourt », une langue qui se parle dans toutes les langues dans un style opéretto-variéto-pop-punk-yaourtique
N’ allez pas les voir… ce serait de la folie

Le Samedi 11 Février 2017 à 21h00

theâtre aiec Cambo

"ALBUM DE FAMILLE"

Cie du Sans Soucis

Devos d’or de l’humour en 2012

Ce spectacle court depuis  toutes les plus belles salles de l’hexagone.

 

A travers vingt et une chansons, découvrez l’histoire d’une famille, de la naissance des enfants à leur départ pour la grande aventure de la vie… Cette famille ordinaire ressemble à la nôtre, à la vôtre, à celle d’hier comme à celle d’aujourd’hui…Dans un rythme effréné, Album de Famille est

Une comédie enlevée qui emmène du rire aux larmes grâce à une histoire et des chansons enthousiasmantes, émouvantes et toujours entraînantes !

Ils sont quatre. Deux femmes, deux hommes. Banal. Ils s’aiment, se détestent. Classique. Ils nous racontent leur histoire, leurs histoires de famille. Ascendance, descendance. De l’aîné au cadet, de l’ancêtre au petit dernier, la tribu, c’est parfois difficile à porter : des petits riens du quotidien aux grands secrets de leur lignée, d’un clan à l’autre, c’est toujours le même refrain. Ils peinent à se parler, à communiquer…Alors ils chantent.

À quatre, à trois, à deux, tout seul. Tous seuls…Entre joies, ruptures, rires et larmes, nous allons suivre cette famille sur une cinquantaine d’années à travers une vingtaine de chansons françaises. "Ce spectacle mêle humour et chansons. Une vingtaine de mélodies tendres ou drolatiques compose cet Album de Famille où s’enchevêtrent chagrins et bonheurs." Télérama

Le Samedi 21 Janvier 2017 à 21h00

THEATRE AIEC

"ONCLE VANIA"

cie du THEATRE FRANCOPHONE

PRIX « coup de coeur de la presse », AVIGNON 2016
Le chef d’oeuvre de Tchekhov recentré sur les 5 personnages principaux.


On ne dort plus, on ne travaille plus, on mange à des heures impossibles. Rien ne va plus au domaine depuis que le “Herr Professeur” et son épouse Elena s’y sont installés. On en crève de ne pas avoir vécu, alors on boit, on danse, on chante, on rit, on pleure à n’en plus finir. Tout cela est malsain. Il fait une chaleur infernale. On étouffe. L’étau se resserre. L’orage va éclater... Lentement, pris dans cette spirale infernale de passions interdites et pas assez vécues, nos 5 héros frôleront la mort de près, nombre de fois. Rongés par l’ennui, par l’inaction, par l’ivresse, ils ne peuvent s’empêcher pourtant de nous faire rire car quand le pathétique atteint son paroxysme, l’humour est le dernier rempart à la folie meurtrière.

Le Vendredi 28 Octobre 2016 à 21h00

theatre aiec CAMBO

"LARGUEZ LES AMOURS"

Cie Entre les gouttes

« Trois femmes apparaissent, dérivant au son d’un accordéon, pour nous raconter les méandres de la rupture amoureuse. Sont-elles des chanteuses de cabaret, des conteuses ou des personnages en mal d’amour ?
Laissez-vous embarquer dans leur univers éclectique, mêlant le théâtre et la chanson, avec dérision et sensibilité…spectacle drôle et poétique qui porte un regard à la fois tendre et cruel sur l’amour, que l’on chante encore et toujours… »

"Un bouquet de textes d'auteurs hétéroclites (de Pessoa à Prévert en passant par Nothom et Begbeder) et de vieilles chansons -pour la majorité; le tout relié par l'histoire de trois femmes réunies par un chagrin d'amour. Si le propos paraît lourd, le traitement est poétique, cocasse, dense et léger à la fois : ça embarque, ça tangue, ça fulmine, ça dérape, ça chante toujours et avec passion, et ça touche, forcément."

Le Samedi 21 Mai 2016 à 21h00

theatre aiec

"C'EST GENIAL J'ADORE"

JEAN PAUL DELVOR

Mise en scène de Thierry Harcourt

Joué par JEAN PAUL DELVOR



1h30 de rires et de délires ! José Rouley(ou un certain Roger Louret ?…), metteur en scène truculent et mégalomane, fait passer des auditions pour son nouveau spectacle. Une pléiade de candidats va défiler. Qui sera engagé?...

Jean-Paul Delvor, qui sait d’où il vient et les merveilleuses rencontres qu’il doit à Roger Louret, s’est donc librement inspiré du fondateur et directeur artistique des Baladins en Agenais. Sur scène, en plus de José Rouley, il campe à tour de rôle tous les chanteurs et chanteuses, auditionnés, l’assistant de José Rouley et la serveuse d’un bistrot de village librement inspiré de Monclar, ancien camp de base de la compagnie…

Des situations, des mots, des imbroglios invraisemblables, tous les bons ingrédients permettront à Jean-Paul Delvor de mettre à nu ses immenses talents «de grand».

 

Le Samedi 16 Avril 2016 à 21h00

THEATRE AIEC

"LES JEUX SONT FAITS"

THEATRE JOB

Mise en scène de

Georges BERDOT

Joué par

Muriel Dabert , Philippe Mallet, Jean-Luc Remond,

Julien Rivera, Christian Ritter, Nicolas Vayssié

« Les Jeux sont faits » est une création qui dépeint les destins extraordinaires de sportives et sportifs ayant participé aux Jeux Olympiques entre 1896 et 1936.

Si le Théâtre JOB avait le sujet - à savoir le "l’olympisme" - dans ses cartons depuis fort

longtemps, les 5 anneaux, emblème bien connu des Jeux, leur semblaient difficiles à mettre en place (impossible d'en arrondir les angles) malgré l'extrême importance qu'ils revêtent dans notre société actuelle. L'homme y montre (souvent) sa plénitude, sa force, son humanité mais aussi (parfois) sa cruauté et son envie de contourner les règles, de truquer l'éthique au service soit de son propre égoïsme, soit d'un jeu politique qui le dépasse et qui finit par le broyer.

La compagnie retrace la grande Histoire des Jeux de cette époque au travers de petites histoires, belles, cocasses, tendres, surprenantes et déjà très proches de notre actualité. Elles nous seront contées - et par là même imagées - par ceux qui en furent les témoins directs.

Ces histoires, que la troupe a voulu narrer avec ingéniosité, drôlerie et justesse, sont en fait

l'essence même des Jeux et font souvent preuve d'une extrême humanité !

Humour, tendresse et poésie se côtoieront dans ce voyage scénique au coeur même des J.O.


Le Samedi 12 Mars 2016 à 21h00

THEATRE AIEC CAMBO

"STRESS ET PAILLETTES"

LES KAG

Les plus fidèles d’ACCORDS connaissent les "kag", « zic and tchatche » et « téléchargez-nous gratuitement » ont marqué vos zygomatiques mais aussi ceux de milliers de spectateurs à travers toute la France et l’Europe depuis 11 ans. C’est le troisième opus de leurs aventures que l’on accueille ce mois-ci à Cambo.

Dans une ambiance décadente, où les paillettes enrobent le stress, avec une cigarette pour le grain de voix et un verre de vin rouge pour l’inspiration, abordons un sujet existentiel et contemporain : réussir. Mais qu’est-ce que la réussite ? Et réussir quoi ?

Elles nous promettent que bientôt, quand elles auront des subventions, il y aura un orchestre symphonique, vingt-huit danseurs et sûrement de la pyrotechnie ! Le show est donc, soi-disant, en travaux mais d’ici une quinzaine d’années, elles nous l’assurent,  ce sera un succès garanti !

Un spectacle comique déluré, décalé, vitaminé et musical avec deux artistes de talent : Karine Verges et Agnès Tihov (et leur invité mystère). C’est « Stress et paillettes » et les Kag,  un gros éclat de rire qui se répète pendant 90 minutes. Une mise en scène mi-cabaret, mi-théâtre de boulevard au cours de laquelle se raconte une histoire de folie des grandeurs réduites faute de financements.

Les "Kag" rejouent Laurel et Hardy en version féminine et parlante. Elles  nous offrent  leur style : un  cabaret "frappé" avec toujours la même exigence artistique et toujours beaucoup d'humour.

Le Vendredi 19 Février 2016 à 21h00

Théâtre de l'AIEC

"GRAIN histoire de fous"

Cie MMM

Après « La Famille vient en mangeant » qui vous a époustouflé  il y a deux ans (comme des milliers d’autres spectateurs à travers toute la France ! ) et un passage à  Avignon plus que remarqué, Marie-Magdeleine revient avec sa toute nouvelle création que nous guettions avec impatience . « GRAIN Histoire de fous » est un solo épique et collégial dans lequel son propre personnage de jeune comédienne débarque au G.R.A.I.N., Groupe de Réhabilitation Après un Internement ou N'importe. Chacun va et vient au centre d'accueil pour bipolaires. Très vite les êtres s'animent et l'éducatrice spécialisée se retrouve embarquée dans la danse …

Un jeu de transformiste bien singulier qui laisse s'exprimer neuf personnages, sans changer d'apparence, le temps d'une journée.

 Dans ce préfabriqué brinquebalant où elle devra animer un stage de théâtre, d'improvisations en hyper-médications et de crises maniaques en funérailles anticipées, sa journée sera loin de suivre son cours "normal". Le spectacle repose sur la porosité de cette frontière entre normalité et folie, moquerie et compréhension, décence et démence, méfiance et acceptation, à travers rires et émotions. Jusqu'à questionner le spectateur sur son propre "grain de folie". G.R.A.I.N. Histoires de fous est une farce en cinq actes sur la représentation de la folie et la folie de la représentation où il sera peu ou prou question de Molière, Schumann, Van Gogh, Marilyn Monroe, Batman et des troubles du comportement... Une comédie universelle sur le théâtre de la vie où se côtoient de près la mort, beaucoup de rire et le génie.

Le Samedi 23 Janvier 2016 à 21h00

theatre AIEC CAMBO

"CHANDELLES"

Cie Christian VIEUSSENS

Conteur et musicien accompli, compagnon de route des Lubat, Portal,  Manciet, Christian Vieussens  propose une évocation sensible et musicale d’un sport « de racines et d’authenticité ». Des histoires d’Ovalie avec leur lot de personnages hauts en couleur qui gravitent sur le terrain, la touche ou dans les gradins : hommes virils, entraîneurs parfois rudes, gars un peu louches, supporters non moins excentriques…A travers les récits de l’auteur, Patrick Espagnet écrivain-journaliste et les musiques de Vieussens, il s’agit bien là de retrouver au-delà du rugby, une culture, un pays qui nous est cher et de défendre un certain « art de vivre ». Un partage, un ressenti de ce Sud-ouest qu’Espagnet a su magnifiquement décrire et que Vieussens a voulu mettre en scène et en musique.  Une manière de résister,  un "coup de gueule", le sourire en plus. Défendre le bout d’humanité qui appartient aux gens ordinaires, du plus petit terrain au bistrot le plus reculé de notre grand Sud-ouest. Leur rugby, celui de Chandelle, est donc un rugby vu par le cœur : profondément humain, nostalgique, triste parfois, toujours poétique et souvent truculent, qu'il n'est pas besoin d'être supporter, ou même simplement amateur, pour apprécier.

Le Jeudi 7 Mai 2015 à 21h00

theatre aiec

"C'EST SI BON QUAND C'EST DEFENDU"

CATHERINE DELOURTET

Un spectacle musical et théâtral né d'un coup de foudre pour le répertoire de Marie Dubas, plus grande fantaisiste du music-hall d'avant-guerre. 

Catherine Delourtet était la mariée de « folle noces » que nous avons présenté dans notre salle mais aussi sur la scène d’Arnaga, Issue des baladins en agenais elle a enchainé les premiers rôles sous la direction de Roger Louret et participé à beaucoup de ses spectacles musicaux (la java des mémoires, les années zazous, les cancans de la butte …°)

Dans ce spectacle elle est tour à tour tenancière de bistrot, aristocrate, femme de petite vertu, amoureuse transie, cancanière ou meneuse de revue... C'est un éventail haut en couleur de personnages qui se succèdent par le biais de chansons ironiques, drôles, tendres et parfois coquines...

Dans un spectacle léger et pétillant comme des bulles de champagne et frais comme un verre de vin blanc dégusté à la terrasse d'une guinguette.

Le Samedi 18 Avril 2015 à 21h00

theatre aiec

"VAGABOND'AGES"

REMY BOIRON

Remy Boiron écrit et joue ses spectacles au Festival d’Avignon depuis 1999, et cela fait quinze ans qu’il tourne en France métropolitaine, francophonie et DOM-TOM, avec toujours un énorme succès et un accueil enthousiaste des publics. Il est déjà venu présenter à Cambo quatre de ses créations que vous avez plébiscitées.

Formé en danse classique et contemporaine, en mime et en théâtre, il accompagne aussi de nombreux projets artistiques. Ours d’or du Prix Raymond Devos, Rémy Boiron nous subjugue tant par ses textes que par son total investissement physique, c’est un très grand comédien !

« Vagabond’ages » est une galerie de portraits, issus de témoignages réels. Ils sont drôles, attachants, tendres, parfois tristes, parfois gais.

Il existe et existera toujours ici et là des vieux fous sages au parcours tellement incroyable qu’on pourrait croire encore à une forme de beauté de l’humanité. Ces lutins, Remy Boiron les appelle les « Ca fait du bien ». De l’humain, quoi ! Du centenaire alsacien à l’immigré marocain, de l’enfant adopté à la vieille prostituée, du poète décalé à l’obsessionnel des chiffres, ils nous offrent en vagabondages leur regard sur la vie. En toute simplicité Tous ces gens, qui pensaient avoir une vie banale, ont en réalité des parcours exceptionnels et sont les témoins d'une époque. Mis en confiance, ils finissent par se raconter. Ils ont tant à nous transmettre, tant à dire. Rémy Boiron les écoute avec douceur et empathie et endosse leur personnalité toujours avec justesse. Un voyage de rires, de rêves et de belles émotions avec Sébastien Le Borgne, compositeur, son complice aux lumières, à la guitare et bien d'autres instruments.

Le Samedi 21 Mars 2015 à 21h00

THEATRE AIEC

"CONCERT PASCAL SANGLA"

PASCAL SANGLA/YANNICK SABAROTS

Pascal Sangla est auteur de deux albums « Une petite pause » et « On accélère », il compose également de nombreuses musiques de films ou de scènes. Il partage son temps entre le théâtre avec de prestigieux metteurs en scène, une aventure de 5 ans avec Philippe Meyer sur France inter, des musiques pour la comédie française, ses concerts. Il accompagne aussi des tours de chants, écrit et arrange des chansons pour les autres...

Ancré à Paris, il est particulièrement heureux de revenir avec son compère de toujours Yannick Sabarots pour jouer dans leur pays natal (l’un est bayonnais, l’autre de Larressore) après quelques jours de résidence et d’enregistrement.

 Ses concerts sont toujours de vrais moments de spectacle. Des chansons tour à tour endiablées, loufoques ou tendres entre humour et émotion, de confidences en histoires décalées, d'instants intimistes en envolées enthousiasmantes….

Dans cette nouvelle formule épurée, avec son piano et son inséparable complice Yannick Sabarots aux percussions, il nous balade entre ses émotions avec une simplicité.

Site web : www.pascalsangla.com

 

"Pascal Sangla est juste époustouflant, ses doigts se baladent sur le clavier, changeant de ton ou de registre avec une vitesse foudroyante. Et ses compères suivent de près ce très très grand pianiste pour nous offrir une musique à la composition riche et subtile dont l'interprétation touche à la maestria : un homme de scène énergique et un chanteur heureux à suivre absolument" (La boîte à sorties)

Le Vendredi 13 Février 2015 à 21h00

THEATRE AIEC CAMBO

"STRESS EN PIECES"

THEATRE JOB

Mise en scène de

Écrit et mis en scène par Georges Berdot

Joué par Agnès Saubion, Georges Barax, Philippe Dubucq, Fabien Lalaux et Christian Ritter

Régie de Françoise Sanaloubat

On ne vous présente plus le théâtre job  Compagnie Bordelaise créée en 1971. Leurs prestations toujours aussi appréciées émaillent  très régulièrement nos 25 années de programmation (21 fois pour être exact !!).

Au départ issue d’une commande, Georges Berdot a écrit cette pièce pour évoquer les dégâts du stress au travail. Le spectacle  se présente sous forme de tableaux plus hilarants les uns que les autres. Il s'agit en particulier de mises en situation dans le milieu professionnel : la caissière au supermarché victime de harcèlement, le guichetier de la Poste face à un client irascible ... Si la pièce se veut instructive, elle est aussi divertissante et un véritable moment de détente pour une joyeuse prise de conscience.

Chaque situation est traitée avec justesse, émotion et humour..

« Stress en pièces » se veut avant toute chose un bon moment de théâtre. On y rit, on s'y amuse tout en apprenant beaucoup...


..

Le Vendredi 30 Janvier 2015 à 21h00

Théâtre AIEC

"ROUGE CHAPERON DUOETHIK"

cie mouka duo ethik

Cette soirée atypique en deux parties est née d’un coup de cœur pour deux spectacles assez courts. Présentés l’un à la suite de l’autre ce sont deux propositions certes très éloignées mais qui portent chacune un regard acéré sur notre humanité. Tout cela sans oublier l’humour qui en nos temps troublés devient un élément essentiel à propager.

Rouge chaperonUn petit chaperon rouge très noir, joyeusement « gore », juste ce qu'il faut pour ne pas être dupe du conte.

Monde mouvant, minuscule et imprévisible. Ici, ustensiles de cuisine, marionnettes et actrices se glissent dans la peau des personnages et nous entraînent à la dérive de nos fantasmes dans un univers d'une poésie tendre et saignante.

Duoethik

A partir de thèmes recueillis en début de spectacle, Didier et Hyppolite vous présentent un spectacle d'improvisation inédit. Ils nous parlent de l' "Ethique"", ce respect que l'être humain doit avoir pour son environnement, ses congénères, les animaux, la nature.... Chaque histoire est un feu d'artifices d'idées délirantes, tour à tour drôles et émouvantes

Une création originale et burlesque, basée sur de l'improvisation théâtrale mêlant humour et pertinence et qui questionne notre rapport au monde

Le Vendredi 15 Août 2014 à 21h30

JARDINS D'ARNAGA

"LES FOUBERIES DE SCAPIN"

THEATRE DU KRONOPE

Mise en scène de

GUY SIMON

Joué par

Martine Baudry, Loïc Beauche, Fanny Prospero, Anaïs Richetta, Guy Simon et Jérôme Simon.

de MOLIÈRE

Mise en scène de Guy Simon

Un des paris lorsqu'on s'attaque aux Fourberies de Scapin est de redécouvrir toute la modernité du texte de Molière. Le parti-pris de Guy Simon est de retrouver la dimension ubuesque, corrosive du

personnage de Scapin, de lui redonner son souffle jubilatoire. Dans cette version des Fourberies de Scapin, les comédiens, cachés derrière un masque, évoluent dans un univers baroque au gré de

leurs envies. Le style propre à la troupe lui vaut, depuis 1983, la reconnaissance du public et des professionnels, tant en France qu'à l'étranger.

Scapin, masqué et malicieux, jongle avec les coeurs, les peurs et les tourments pour s'extraire de sa solitude. Une fourmilière de personnages insolites et biscornus amusent les spectateurs dans

un mise en scène enlevée. Le Kronope continue de rendre plus vivants les textes classiques. Scapin se double et se dédouble. Le ballet des corps résolument acrobatique, le chassé-croisé des rôles,

disent bien la fonction pernicieuse du pouvoir, avec comme ressort du comique, le décalage et la confusion. Seront comme toujours au rendez-vous : masques et costumes époustouflants, musiques,

cirque, acrobaties.

Guy Simon : -“J'ai donc choisi l'ossature double d'un Scapin acrobate, clown superbe et grotesque, à la fois loufoque et insaisissable pour irradier et innerver la pièce de sa présence virevoltante et de ses répliques acerbes".

Le Jeudi 14 Août 2014 à 21h30

JARDINS D'ARNAGA

"CYRANO DE BERGERAC"

GRENIER DE BABOUCHKA

Mise en scène de

JEAN PHILIPPE DAGUERRE

Joué par

Geoffrey Callènes, Simon Coutret, Stéphane Dauch, Emilien

Fabrizio, Nicolas le Guyader, Didier Lafaye, Charlotte Matzneff,

Edouard Rouland, Yves Roux, Mona Thanaël.

Violon et arrangements musicaux : Petr Ruzicka

Costumes : Corinne Rossi

Scénographie et accessoires : Vanessa Rey Coyrehourcq

Suite à la découverte dans les réserves d'Arnaga, de partitions de musiques et de chants inédites dont certaines écrites pour Cyrano de Bergerac par Rostand et son épouse et mises en musique par des compositeurs de l'époque, Jean-Philippe Daguerre a eu l'idée pour rester fidèle à un concept imaginé par Rostand d'une création sonore et musicale. Le violoniste virtuose Petr Ruzicka se mêlera sur scène aux vers et aux chants des comédiens. Le succès unanime est au rendez vous , tant à Arnaga l'an passé qu'à Paris cet hiver !


Jean-Philippe Daguerre : -“Il est vrai que Cyrano est pour un comédien et un metteur en scène ce que l'Everest est pour un alpiniste : un cap, un pic, un passage obligé, un rêve nécessaire à rêver dans sa carrière... J'ai souhaité les premières représentations dans les jardins d'Arnaga. Il me semblait naturel et primordial de laisser baigner et inspirer ma mise en scène par ces lieux somptueux et simples à la fois, en forme d'hommage à cette réalisation et à la passion qui habitait Rostand quand il conçut la villa de ses rêves".

Ce spectacle a été coproduit par : l'association Accords, la ville de Cambo, l'association des Amis d'Arnaga et le musée E.Rostand

Le Vendredi 18 Avril 2014 à 21h00

TYEATRE AIEC

"LE BOL IKEA"

AIAAA

Mise en scène de .

La vie et le suicide de bols Ikéa, le destin tragique d’un moustique artiste maudit et la révolte de souris contre un chat qui sème la terreur.
C'est dire si l'imagination est (enfin!) au pouvoir.
Dans la vraie vie, Ikéa ne se casse « le bol » que pour vous faire casquer, les moustiques ne se piquent pas d'art mais dard et les « souris » s'en prennent plus aux ordinateurs qu'aux chats .
Alors faites abstraction de la vraie vie et succombez au délire...Une propagande de l'absurde où la cruauté n'a d'égal que l'humour. Les situations se renouvellent plus vite qu'un rayon de supermarché, le verbe claque, l'improvisation s'invite…
Le spectacle file dans une énergie considérable. C'est loufoque, caustique, poétique. Trois histoires, et autant d'occasions de distiller de la morale à deux sous.

Le Samedi 22 Mars 2014 à 21h00

THEATRE AIEC

"LA FAMILLE VIENT EN MANGEANT"

CIE MMMM


Dans la famille Reimmors je demande...la parole!

A l'étage, bagarre dans la chambre des petits et test de grossesse dans l'intimité de la salle de bain amènent frères et soeurs à se réunir en Conseil de Fratrie où l'on commence à débattre éducation à domicile, sexualité, IVG et autres histoires d'enfants...

Sauf qu'à table, entre gaffes, piques, pauses cigarettes et visite surprise,  tout finit par se révéler!

Le Conseil de Fratrie devenant à l'impromptu et pour la première fois Conseil de Famille...

Frères, soeurs, parents... Qui éduque qui finalement? 

Véritable performance pour Magma qui, seule sur scène, interprète tour à tour huit personnages. Frères, sœurs, parents et même grand-mère...

 C'est ébouriffant, cocasse, ça touche souvent juste. Et c'est drôle. L'essentiel."


 

 

Le Samedi 15 Février 2014 à 21h00

theâtre de l'AIEC

"Mr MALAUSSENE au théâtre"

TPN Gerard Flores

Benjamin va être papa. Il est en proie à de nombreuses interrogations qu’il décide de partager avec un interlocuteur particulier : le futur bébé. Il tente de le prévenir de ce qui l’attend, et de ceux qui l’attendent. Du rire aux larmes, le magnifique texte de Daniel Pennac nous emmène loin dans cet univers inattendu et pourtant si familier où les enfants s’appellent tout autant Jérémy que Verdun ou C’est Un Ange. La saga Malaussène servie par un comédien de génie, qui entraîne avec force, justesse et passion le public dans ses aventures comme dans ses questionnements, s’inquiète, s’apaise, s’angoisse, caricature, imite, se met en dangers, bref nous rassure : le festival off recèle toujours des perles rares. »

Le Vendredi 24 Janvier 2014 à 21h00

theatre AIEC

"LE PISTON DE MANOCHE"

le cornet à spirale

 Dans les coulisses d'un cabaret, un musicien lesté d'un... cornet à pistons s'apprête à monter sur scène pour un divertissement musical. En entrant, il trébuche, ne se positionne pas bien dans la lumière du projecteur ; dès lors, tout dérape, tout part de travers... Cette entrée ratée donne le départ d'une aventure humoristique en compagnie de "Manoche" dans une désopilante et poétique virée musicale. Anticonformiste, dissident de la "musique savante", Manoche tente de nous faire découvrir les mystères de son instrument, leçon qui sert de prétexte pour dresser un tableau souriant de notre société avec réalisme mais sans méchanceté. Personnage lunaire qui semble s’être trompé d’endroit, Manoche semble avoir oublié ce qu’il fait là. Empêtré dans ses mots et dans son corps, il bouscule nos certitudes et nos préjugés avec verve, humour, musique et poésie. Plus qu'un simple divertissement, faire rire sans avilir..

Le Samedi 19 Octobre 2013 à 21h00

larressore

"LE REGARD DE L'HOMME SOMBRE"

lePETIT THEATRE DE PAIN



le regard de l'homme sombre
d'ignacio del moral.la mise en scène est signée fafiole palassio (qui avait déjà mis en scène
traces... en 2009).

avec ce spectacle, le ptdp renoue avec une forme de spectacle plus légère,
6 comédiens sur le plateau adapté aux salles comme au plein air.

voilà pour la carte d'identité formelle.

l'histoire en quelques mots :

sur fond d'immigration clandestine, le regard de l'homme sombre est une
captation de l'effarante bêtise humaine.

jetés par dessus bord pendant leur traversée, deux hommes noirs échouent
sur une plage d'espagne. un seul a survécu.un peu plus loin, derrière la dune, papa, maman, fiston, la puce s'adonnent
au sérieux de la pêche à la coque...

Le Samedi 17 Août 2013 à 00h00

ARNAGA

"FOLLES NOCES"

Cie DALVA

Joué par jean paul DELVORDE et Catherine DELOURTET

le spectacle « folles noces » (qui a déjà attiré plus de 20 000
spectateurs) fait une halte chez nous à cambo. depuis leur création en
lot-et-garonne, les « folles noces » ont fait de la route : une tournée dans le
sud-ouest, plusieurs semaines de succès à toulouse, un show-case au théâtre 14,
une soirée spéciale à bobino une virée en belgique... les comédiens, qui
présentent un hommage insolent et loufoque au théâtre, au cabaret et au
music-hall, à travers ce spectacle musical hilarant mené à un rythme d'enfer.
depuis de nombreuses années, catherine delourtet et jean-paul delvor
réjouissent le public des baladins en agenais de leur fantaisie. comédiens
habitués des fameux cabarets de monclar, ils ont joué dans la plupart des
spectacles musicaux conçus par roger louret. pour la première fois, ils
unissent leurs talents pour un ovni musical explosif. un feu d'artifice de
drôles de chansons. accompagnés par thomas ribes, ils se donnent en spectacle.
pour votre plaisir. pour le meilleur et pour le rire.

avec des dialogues tirés de phrases cultes issues de trente ans de chanson
française, on passe en revue les grands moments de leur union, accompagnés par
gainsbourg, johnny, alain barriere, adriano celantano... des morceaux brefs qui,
mis bout à bout, et c'est là tout le génie de la pièce, donnent des dialogues
loufoques et improbables qui mènent tout droit au fou rire général.

Le Jeudi 15 Août 2013 à 21h30

Arnaga

"CYRANO DE BERGERAC"

le Grenier de Babouchka

Mise en scène de jean Philippe DAGUERRE

Joué par

 

              DEUX REPRESENTATIONS  15 ET 16 AOUT

cyrano est pour un comédien et un metteur en scène ce que l'everest est pour un alpiniste
: un cap, un pic, un passage obligé, un rêve nécessaire à rêver dans sa carrière...

après avoir participé de nombreuses fois avec « le grenier de babouchka » au festival
d'arnaga j'ai soumis à l'association qui élabore ces prestigieuses festivités
mon désir de mettre en scène mon « cyrano » dans les jardins de rostand.

ayant répondu favorablement à ma requête, ils me confièrent aussi (avec l'autorisation et la
collaboration de la direction du musée) des partitions de musiques et de chants
inédites retrouvées sur place, dont certaines écrites pour « cyrano de bergerac
» par edmond, rosemonde son épouse et mises en musique par de solides compositeurs du moment (l. poujade, c.chaminade,...)

la présence de toutes ces opportunités m'a conforté dans l'idée d'une création éminemment
sonore et musicale où le violoniste virtuose petr ruzicka se mêlera sur scène
aux vers et aux chants des comédiens. les qualités dramaturgiques de ce
monument du théâtre universel sont indiscutés" cyrano de bergerac » est un
chef d'œuvre de sens mais c'est aussi un chef d'œuvre de son. c'est avant tout
sur la mise en son de l'écriture de l'auteur par l'acteur que j'aime me
concentrer afin de provoquer chez le spectateur une émotion à la fois
intellectuelle et charnelle... faire vibrer l'esprit et le corps... alors vous me
direz que si la chair des mots de cyrano peut résonner superbement, pourquoi
vouloir lui ajouter des notes de musique et du chant  il n'est certes pas sans danger de se
permettre d'ajouter à ce qui existe déjà de façon magnifique une partition
musicale inédite... mais c'est quand même excitant ... surtout quand on sait que
c'est l'auteur lui-même qui a imaginé le concept.

j'aimerais que cyrano et le violoniste ne fasse qu'un...ce serait l'âme de cyrano, son
double...l'archer de l'un serait comme l'épée de l'autre... cela d'autant qu' il y
a dans l'énergie de jeu de stéphane dauch et celle de petr ruzicka une belle
similitude, une sorte de communion.

je veux faire de mon cyrano une gueule cassée ; que sous un masque de cuir on puisse imaginer un nez hypertrophié par une
blessure de guerre ou une grande brûlure. le grand nez de cyrano est chez rostand une métaphore de la laideur, vécue comme

impossibilité à plaire, comme obstacle réel ou imaginaire à la séduction. la gueule cassée de notre cyrano
est une blessure physique, métaphore de la blessure morale dont il souffre

enfin, j'ai souhaité les premières représentations dans les jardins d'arnaga : il me
semblait tout naturel et primordial de laisser baigner et inspirer ma mise en
scène par ces lieux somptueux et simples à la fois, en forme d'hommage à cette
réalisation et à la passion qui habitait rostand quand il conçut la villa de ses rêves.

c'est donc avec émotion et joie que les comédiens du grenier de babouchka s'apprêtent à
partager la scène avec le génial violoniste petr ruzicka pour faire découvrir
aux spectateurs une version éminemment sonore des vers de rostand. rêver un impossible
rêve sous les étoiles d'arnaga.

Le Jeudi 21 Mars 2013 à 20h30

theatre de l'AIEC

"ABILIFAI LEPONEIX"

FOUIC THEATRE

auteur & mise en scène : jean christophe dollé

avec : clothilde morgiève, benjamin tual, marie réache ou vanessa ricci, jean christophe dollé

ce spectacle a reçu le prix du public du festival d'avignon en 2010.

organisé avec l'unafam  dans le cadre de la semaine de la santé mentale

quatre schizophrènes frappants de lucidité, leurs éclairs de pensée fulgurants, leurs traits d'humour désarmants, leur quotidien aux frontières de la raison.

ce spectacle est un voyage initiatique. c'est un bijou d'humanité et d'émotion. une œuvre d'art militante et cathartique. c'est la schizophrénie ici qui est exposée à nos regards. la vraie schizophrénie, pas celle dont on parle à la télévision, pas celle qui régale les auteurs de polars. la schizophrénie comme une maladie de la sensibilité.

des personnages à fleur de peau. perdus dans un monde incohérent qui les morcelle. on passe du rire aux larmes et l'émotion est là, vive, intense à chaque instant de chaque minute de la pièce. que dire d'une oeuvre pareille sinon qu'elle sert, qu'elle instruit, qu'elle insuffle un peu d'humanité dans nos politiques sécuritaires, que dire sinon qu'elle brise de façon fracassante les préjugés ?

la parole du fou nous semble plus vraie que toutes les vérités réunies jusqu'alors.

quatre comédiens exceptionnels pour un spectacle qui va vous conduire au-delà de tout ce que vous avez pu voir, entendre, connaître auparavant. lavé de la bêtise humaine, grandi d'empathie et de sensibilité.

http://www.fouic.fr/

à ne manquer sous aucun prétexte !

entrées : 12 euros, 10 euros (adhérents/réductions)

toute la presse à votre disposition:

http://www.fouic.fr/abilifaie/presse.html

Le Vendredi 8 Mars 2013 à 21h00

theatre de l'AIEC

"RECITS DE FEMMES"

cie humaine - rémy boiron

de dario fo et franca rame. adaptation
originale et interprétation : rémy boiron

devos d'or de l'humour 2004 - 

présent depuis deux ans dans notre programmation pour « quelqu'un qui vous ressemble » et « la luna
negra » il vous avait tous emballés. nous lui avons donc demandé de  nous offrir un de ses plus beaux spectacles
pour une date ayant beaucoup à voir avec la femme... 

«où le comédien prend la place de la femme, des femmes,pour mieux comprendre, pour mieux chercher.

les tableaux, posés un à un devantnous, parlent de la femme, de l'homme à travers la femme, de l'homme sans la
femme.

jamais trop grave, jamais trop léger,
et l'on passe des rires aux larmes, comme dans les nôtres d'histoires. une
dizaine de personnages, amoureux de la vie et confrontés aux désordres amoureux
s'y bousculent et s'y enchevêtrent.

dix personnages pour un seul comédien
qui navigue de l'émancipation de la femme au désarroi de l'homme contemporain.
il ne s'agit pas de faire l'apologie du féminisme... l'adaptation nous parle
aussi des hommes mais cette fois vus d'ailleurs, de l'intérieur.

peut-être un morceau de nous-même en
chacun d'eux... on se retrouve dans ces récits, comme dans nos miroirs de salles
de bain.»la qualité du spectacle ne tient pas
seulement au texte. rémy boiron lui donne une dimension exceptionnelle. il
change de voix et passe d'un personnage à l'autre avec une aisance
déconcertante. sa formation artistique - danse, chant, mime, théâtre - n'y est
pas étrangère.«
un spectacle des plus jubilatoires, drôle, émouvant, irrévérencieux parfois,
mais toujours très juste, que l'on soit homme ou femme » - l'express magazine

"un jeu époustouflant, une
présence sur scène totale, du comique à l'émouvant"...
"drôle, triste, toujours
pertinente, cette adaptation fait mouche. un spectacle de premier plan".


http://www.compagnie-humaine.org/

Le Samedi 9 Février 2013 à 21h00

theatre de l'AIEC

"LES LOUPIOTES DE LA VILLE"

cie toucanlouche

retenez bien ces prénoms : "kmel" et
"toine", vous ne les oublierez plus !

ces deux mimes perturbés ont l'âme
naïve de charlot, la folie burlesque de buster keaton. leur complicité est un art de la
métamorphose, une réinvention de chaque instant qui dévoile peu à peu leur
univers fabuleux, sensible et drôle. tenant à la fois du cartoon, du ballet et
des séries b

s'exprimant dans une langue inconnue
qui ne laisse distinguer que leurs prénoms, nos deux personnages transforment
la scène en un grand terrain de jeu et s'inventent un voyage où le corps n'en
fait qu'à sa tête. ils sont drôles, touchants, fous, exubérants... ils nous
emmènent dans un voyage merveilleux sorti tout droit de l'imaginaire de deux
sans-abris.

de boxeurs en poissons
rouges, de pêcheurs en pilotes de lignes, de sans-abri en chefs d'orchestre,
tout un monde poétique naît d'une rencontre exceptionnelle entre deux frères de
bitume : allumez les "loupiotes" de votre imagination ! voici l'une des plus
belles performances d'acteurs que l'on ait vue depuis des années. un spectacle
international interprété dans un langage universel, à découvrir absolument.
deux ans de succès à paris et à travers toute la france !

"le mime porté à son plus haut niveau par un duo formidable." la
provence

"du rythme, du charme et du savoir-faire."télérama

"ces deux complices ont le talent des grands, qui font passer du rire
aux larmes, de l'ombre à la lumière."vingt minutes

"un spectacle où l'imagination de tous est largement sollicitée. un beau
moment."la marseillaise

"pas de
décor, deux chaises, mais juste du talent."figaroscope

Le Vendredi 7 Décembre 2012 à 21h00

theatre de l'AIEC

"elise ARCHAMBAULT"

ELISE ARCHAMBAULT

elise archambault respire et chantecomme une diva. dans des récitals
théâtralisés, elle vous offre de découvrir ou de réentendre quelques-
uns des trésors et moments forts de l'opéra et del'opérette, tout en
parsemant ses prestations d'extraits d' uvres plus intimistes ou de
délicieuses raretés.

un véritable échangeavec le public grâce à la présentation des oeuvres interprétées, une placegénéreuse réservée à l'humour, une authenticité dans l'émotion et une passion communicative sont les points forts de ce spectacle. il permet un accès facileet immédiat à l'art lyrique.

avec un véritable talent d'actrice au jeu tout en finesse, elise
archambault sait imposer, avecmajesté et délicatesse, son talent
lyrique et son sens artistique et, plus rare encore, son personnage.
au fil des récitals, elle montre toute la palette deson art, de
l'austère sagesse à la douceur subtile, de la gaîté malicieuse à
la désinvolture des bas-fonds.

elle parsème sonrécital d'anecdotes, de petites fantaisies

<< l'écouter chanter en scène, c'est entendre une autre façon de dire,
d'être [ ]elise archambault nous montre une artiste à double fond, une
chanteuse accomplie à la voix immense et bienfaisante, une femme au
profil saisissant qui ose affirmer sa féminité et la profondeur de son
intelligence. avec un véritable talent d'actrice au jeu tout en
finesse, aussi convaincante dans les rôles tragiques que dans
l'opérette, elle donne à entendre une capacité d'analyse et une
générosité qui font de son chant une émotion salutaire. >> caroline
régnaut

dem chant, médailled'or à l'unanimité avec félicitations du jury, 

elle interprète surs cènes des rôles dans des opéras de
purcell, monteverdi, mozart et offenbach.elle se produit très
régulièrement en récital et est accueillie dans denombreux festivals
en france et à l'étranger.

Le Samedi 18 Août 2012 à 21h30

jardins d'ARNAGA

"UN FIL A LA PATTE"

CIE THEATRE DE L'ESQUISSE

Joué par  béatrice arias, lucile barbier, frank biagiotti, melha bossard marc faget, olivier goirand, pascale legrand,
mirabelle miro, sandrine hatamoto, jérôme jalabert, nicolas pinero , mathieu richard vergnes



c'est avec un grand plaisir que nous vous proposons letravail de l'esquisse pour la cinquième fois dans ces jardins. après « public
or not public » qui court les plus belles salles de france, ils nous reviennent avec feydeau dans une de ses dans une de ses plus belles entortillades
de cœurs et de portes claquées.

Bernand bois d'enghien, charmant noceur parvenu, a décidé de se marier et voudrait bien se séparer de sa maîtresse
lucette, une chanteuse de café-concert. il n'ose lui avouer son mariage
prochain et pire, renoue avec elle la veille de la cérémonie...



une situation inextricable qui tourne à
la course-poursuite, dans laquelle s'embarquent aussi un clerc de notaire,
auteur de chansons légères, un général d'amérique du sud parlant un français
imparfait, une vieille fille gloutonne, une jeune première ingénument
libertine... le plus ébouriffant et le plus échevelé des vaudevilles deux
heures de rire, trois décors, onze comédiens et les fameuses portes. « un fil
à la patte » est la première grande œuvre dramatique de feydeau, son
premier triomphe, sa première comédie conjugale.

"tous les maris sont des parjures et des infidèles, c'est inhérent à la
fonction". il parle d'expérience...

"portes qui
claquent, amants dans les placards, intrigue alambiquée, quiproquos à n'en plus
finir, courses effrénées, personnages caricaturaux... a n'en pas douter c'est
de vaudeville qu'il s'agit. onze comédiens sont sur scène pour faire évoluer à
un rythme d'enfer cette comédie bourgeoise de la belle époque, et on rit
beaucoup".
 dépêche du midi

Le Vendredi 17 Août 2012 à 21h30

jardins d'ARNAGA

"LE SIPHON"

LE PETIT THEATRE DE PAIN

Mise en scène de

Joué par
mariya aneva, cathy coffignal, maika etchecopar, hélène hervé, fafiole
palassio, eric destout, manex fuchs, guillaume méziat, tof sanchez et lontxo yriarte-

chaque fois que nous les recevons depuis 15 ans, les saltimbanques du petit théâtre de pain
nous embarquent et nous étonnent. il en est de même pour cette dernière
création déjà saluée aux quatre coins de france et unanimement en avignon. après « traces », « le siphon » !

un polar au parfum de tragédie et des relents d'opéra-bouffe : ça saigne, ça rit, ça fait peur
comme dans une fête foraine.
une bouche de métro aux heures de pointe vous saisit, vous enveloppe et vous
fait disparaître des écrans radars. un autre monde s'ouvre, d'autres bruits,
d'autres odeurs, d'autres peurs.on s'engouffre dans une aventure, "un petit rien du tout" dérape et
c'est l'engrenage.

un entrecroisement d'histoires d'amour,  de violence, de liberté et
d'espérance. on croise une tueuse fascinante et impitoyable, un conducteur de
métro décidé à entraîner ses voyageurs à mourmansk à travers les souterrains
et   les égouts, un policier désabusé et philosophe, des punks, une prostituée amoureuse, une enfant élevée par des
chiens, un monde ou chacun a ses règles, ses codes, un monde qui nous emmène
vers notre propre réalité. bref, 50 costumes, 10 acteurs et un rythme
étourdissant.

non ce n'est pas violent, c'est drôle...comme un rêve

Le Jeudi 16 Août 2012 à 21h00

jardins d'ARNAGA

"L'AVARE"

CIE GRENIER DE BABOUCHKA

Mise en scène de J.P DAGUERRE

Joué par philippe arbeille, pierre benoist, stéphane dauch, antoine guiraud, didier lafaye,
christophe de mareuil, bruno negri, laurence pollet-villard, flore vannier-moreau,
stéphanie wurtz



cette version vient d'être jouée durant
deux saisons au théâtre des variétés et au théâtre michel à paris.

la compagnie  était déjà présente ces deux dernières années
à arnaga avec « les femmes savantes » et « la belle vie »
qui après deux mois au théâtre des variétés continue sa très belle carrière au
festival d'avignon.
outre la jubilatoire analyse psychiatrique de l'avarice à travers le personnage
d'harpagon et la formidable exposition du conflit des générations, la pièce se
distingue par un foisonnement théâtral qui mêle intrigues amoureuses et
familiales. mais le grand génie de molière est, avant tout, de réussir à faire
rire le public avec un personnage principal odieux, tyrannique, égoïste et
maladivement... avare qui met à mal son entourage pour satisfaire sa petite
personne. molière se joue de l'instabilité émotionnelle de cet homme, avec
humour pour écrire un des chefs d'œuvres du théâtre universel

Le Vendredi 25 Mai 2012 à 21h00

théâtre AIEC

"LES IMPATIENTES"

CIE MECANICA

Mise en scène de Manuelle Ripert

Joué par Julie Buraud, Charlotte Maingé, Manuelle Ripert,Claudine Vivier et
Agnès Yobregat

C'est le dernier projet de la compagnie MECANICA que nous accueillons,
après  "Madame Marguerite" et "Je t'embrasse bien fort" qui ont laissé
de bien beaux souvenirs au plus fidèles d'entre vous. Un projet qui
tenait à cœur à Manuelle RIPPERT et à ses copines comédiennes issues
pour la plupart du formidable vivier du Théâtre des Chimères!
Cinq femmes…Une journée…
C’est mystérieux la journée d’une femme. C’est étonnant, dramatique,
drôle, plein de petits et de grands riens, de moments futiles,
d’évènements capitaux, rempli de désir, de rêves, d’espoir de
rencontres, de rendez-vous manqués et de conversations entre filles,
de courses effrénées, d’acrobaties complexes mais nécessaires, de sacs
à main plein de leur vie, de réflexions et d’aberrations, de désordre
organisé et d’ordres complexes…
Une journée de femmes, ça dévoile un peu les femmes, ça en dit long
mais pas assez pour tout expliquer. Dans tous les cas, ça laisse des
traces.
Le texte est signé xavier duringer tiré « d’histoires d’hommes
»recueil de monologues de femmes qui parlent des hommes, des textes
courts, une panoplie d’histoires, de sensations, de l’amour sous
toutes les coutures. Des petits bouts de vies de femmes qui traînent
dans leurs valises de grandes tristesses, de petites déceptions, des
murmures, des joies, des mensonges. Un vagabondage en territoire
amoureux, qui pose un regard à la fois triste, attendri et drôle sur
une vie de femme.

Le Samedi 5 Mai 2012 à 21h00

théâtre AIEC

"FORET"

THEATRE DES CHIMERES

Mise en scène de Jean-Marie BROUCARET


Les 15 comédiennes et comédiens de la troisième et dernière année de
la formation approfondie du Théâtre des Chimères, présentent "Forêts"
de Wajdi MOUAWAD.
        "Forêts" est une saga familiale qui s'étend sur sept générations, du
XIXéme siècle à nos jours, mêlant les époques et les personnages en
une véritable épopée.. L'héroïne, Loup, est une adolescente révoltée
en pleine quête d'identité. Sa mère est morte d'une tumeur du cerveau
dans lequel on a trouvé un morceau de mâchoire. Comment est-il arrivé
là ? C'est la question qui va rythmer la pièce et transporter le
public au cœur de cette histoire familiale tourmentée. Dynamique,
pleine de suspens et de rebondissements, on y apprend notamment
l'importance de se libérer du poids du passé pour enfin réussir à
vivre.
        Voilà une des multiples façons de résumer l’œuvre foisonnante de
Wajdi Mouawad, Il faudrait ajouter que l’aventure, les coups de
théâtre et les rebondissements, le drame, le rire et l’émotion s’y
côtoient sans cesse, en un rythme soutenu, qui fait penser au cinéma.
La musique rythme et accompagne sans cesse cette saga.
Comment ne pas être bouleversé par ces entrelacs de situations et
d’existences confusément troublantes de similitude aux propres
nôtres ?

Le Vendredi 13 Avril 2012 à 21h00

THEATRE AIEC

"LE VENTRE DE PAPA"

GROUPE ANAMORPHOSE

Mise en scène de LAURENT  ROGERO

Joué par

laurent  rogero

 comédie douce-amère de et par laurent rogero

quatrième création du groupe anamorphose que nous vous proposons ce soir, avec sur scène et à l'écriture : laurent rogero qui vous avait tous emballés pour un « dom juan » où il tenait tous les rôles.

c'est l'histoire d'un homme de 40 ans qui a pris du ventre quand sa femme est tombée enceinte. mais lui, il n'a accouché de rien. un rien débordé, il se lance, pour sa petite fille de deux ans à peine, dans une périlleuse et corrosive démonstration sur les choses de la vie.

papa en cours de construction,dessinateur en panne d'inspiration, il a trois jours pour répondre aux exigences du quotidien. le premier jour, ça passe; le deuxième jour, ça coince; le troisième jour, ça craque ! dans ce tête-à-tête avec le public,laurent rogero s'interroge avec humour : comment se construire en tant que père, lorsqu'on doit aider son enfant à se construire lui-même ?

pour ce spectacle, il est seul en scène, une forme dans laquelle il excelle (cf. "dom juan" et "l'enfant sur la montagne" que nous avons programmé par le passé), et nous livre une comédie douce-amère et moderne dans laquelle comédien et dessins animés se renvoient la balle. c'est drôle, juste et audacieux ! "narcissique(...) ? on pourrait le croire au simple énoncé du sujet mais l'habileté du papa-quadra rogero est d'avoir su tirer le meilleur de ses préoccupations pour les rendre universelles. et drôles". - sud ouest

Le Samedi 17 Mars 2012 à 00h00

théâtre AIEC

"FOLLES NOCES"

LES BALADINS EN AGENAIS

les plus fidèles d'entre vous se rappellent des merveilleuses  soirées que
nous ont fait passer les frères guy et roger louret dans les jardins d'arnaga,
les succès parisiens, les nominations aux molières. les mises en scènes
d'artistes comme bedos, robin, palmade les avaient un peu éloignés de nos
possibilités... c'est avec grand bonheur que nous avons renoué contact pour cet
étonnant spectacle qui soulève l'enthousiasme partout en province, avant d'attaquer la capitale en mai.

depuis de nombreuses années, catherine delourtet et jean-paul delvor réjouissent le public des baladins en agenais de leur fantaisie.

ils ont joué dans la plupart des spectacles musicaux conçus par roger louret. pour la première fois, ils unissent leurs talents pour un ovni musical explosif. un feu d'artifice de drôles de chansons. accompagnés par thomas ribes, ils se donnent à nous...pour le meilleur et pour le rire. 
           après avoir dressé la liste des invités, décidé de la hauteur de la pièce montée et choisi un dj pour la soirée, nous allons convoler. si, si... et en grande pompe, s'il vous plaît !

pour célébrer nos épousailles, nous voulions quelque chose d'unique et de sensationnel à partager avec vous. quoi de mieux que des chansons et des éclats de rire ?

"un déluge de rires". - le courrier français

"deux sacrés tempéraments... une belle tranche de rire" - la  dépêche du midi

"énormément d'autodérision... un hommage au music-hall... on rit à manquer d'air tellement c'est dingue" - le petit bleu

"chaque chanson est un petit morceau de bravoure où la drôlerie le dispute au talent de ses interprètes" - le petit journal

"c'est debout que le public, unanime, a applaudi à tout rompre la folle générosité de ce couple hilarant, à la joie de vivre contagieuse" - sud-ouest

Le Samedi 11 Février 2012 à 00h00

THEATRE AIEC

"LA LUNA NEGRA"

REMY BOIRON

Mise en scène de remy boiron

Joué par REMY BOIRON

vagabondage imaginaire, émouvant, agaçant de vérité, dans un langage ciselé. une danse avec les mots, un bain d'humour et de poésie, un rendez-vous avec l'humanité d'en bas de la rue.

...l'histoire d'un mec qui vend des colliers en coton trempé en échange de deux poignées de mains et trois sourires.

incarnant tour à tour chaque personnage, à la fois auteur et acteur, rémy boiron nous livre un récit initiatique qui livre du rêve dans le quotidien et du réalisme dans les échappées délirantes. il nous parle d'aujourd'hui sans oublier hier et sans perdre de vue demain.

on en sort ragaillardi, ému et heureux de vivre.

"drôle, émouvant, rémy boiron fait partie de ces gens qui donnent au théâtre ses lettres de noblesse". la provence

Le Vendredi 13 Janvier 2012 à 00h00

théâtre AIEC

"TANGO & CO"

ELISE ARCHAMBAULT

elise archambault et xavier toyas interprètent les mélodies passionnées,
rythmées et sensuelles des plus grands succès de carlos gardel. ils nous
entraînent au coeur du tango traditionnel avant de partir sur les traces plus
contemporaines de piazzolla et guastavino. le programme est ponctué de mélodies
plus classiques dont la poésie sombre et profonde s'intègre subtilement à
l'atmosphère ténébreuse du tango.  dans une ambiance lyrique et intimiste à la fois, les deux artistes
mêlent leurs voix, usent des mots et naviguent avec onctuosité sur les rythmes
contrastés de la musique argentine.


programme :carlos gardel, astor piazzolla, carlos guastavino, enrique granados,
fernando obradors, alberto ginastera


«
merveilleusement belle de talent, d'aisance, de maîtrise technique et gestuelle,
et quelle gaîté dans l'interprétation ! »


«
joyeuse, communicative, proche du public, solaire…elise archambault a laissé une
impression forte à l'occasion de son premier récital. nous sommes impatients de
la retrouver ! rayonnant ! »


«
elise archambault est une grande dame. on adore aussi quand elle fait le clown !
et quelles robes ! »

Le Samedi 12 Novembre 2011 à 21h00

theatre de l'AIEC

"LA BELLE VIE"

cie chaplin /auxenel

Mise en scène de  j .philippe daguerre

de jean annouilh 

avec c'est à partir d'un amour partagé pour l'oeuvre d'anouilh que annie chaplin, jacques auxenel et j-philippe daguerre ont décidé de s'attaquer à une de ces pièces.

  sachant l'intérêt artistique que j.philippe portait à l'oeuvre de son père, colombe anouilh lui fit parvenir cette comédie révolutionnaire, qui a la particularité d'avoir été écrite en1979 pour être filmée par la télévision . « la belle vie » est donc une pièce inédite sur les planches.

les révolutionnaires viennent de prendre le pouvoir. les prisons  sont pleines d'aristocrates et de bourgeois. ils attendent leur exécution mais il ne faut pas que le peuple oublie. (...) le gouvernement décide donc que, dans chaque ville, une famille bourgeoise sera épargnée, elle continuera à vivre à sa façon et le peuple sera admis, pendant ses loisirs, à venir la regarder vivre pour ne pas oublier . ce" musée du peuple "va servir à l'édification des masses laborieuses. au delà de la langue toujours aussi belle et implacable d' anouilh, se glisse un cocktail explosif de situations comiques où tout le monde en prend pour son grade, où l'auteur passe en revue les défauts de la nature humaine, et les clichés inhérents aux ordres sociaux et politiques

cruel , tendre et ludique, dérisoire et léger...mais terriblement humaniste

annie chaplin est la dernière fille du célèbre charlot, elle a exercé ses talents depuis 87 auprès  de gens aussi célèbre que maurice béjart ou robert altman

le grenier de babouchka bénéficiait d'une carte blanche l'an passé à arnaga et c'est notre salle qui aaccueilli ce spectacle en résidence de création durant l'été 2010

Le Vendredi 14 Octobre 2011 à 20h30

theatre de l'AIEC

"EMABIDE"

une coproduction théâtre des
chimères, translatines, accords, la compagnie des hommes et l'institut culturel
basque.

cela s'appelle «ema bide» et ne
se jouera que 4 fois, ce spectacle met en scène 9 femmes du pays basque , une
de cambo ,l'autre d'itxassou, l'une de st jean de luz , l'autre d'hasparren...
elle ont entre 19 et 80 ans et racontent leur pays basque.

et c'est le petit texte de
didier ruiz, metteur en scène du spectacle, qui en parle le mieux...

«au pays basque, en 2011, des
femmes vivent, travaillent ou se souviennent. elles sont les témoins et les
détentrices de ces petits trésors que l'on ne trouve nulle part ailleurs qu'au
fond de leurs yeux. des bouts de chansons, des bouts d'histoires, des bouts de
visages, de paysages, de recettes de cuisine, d'expressions qui n'ont jamais
dépassé l'enceinte du foyer, d'odeurs d'enfance. elles sont à l'origine de tout,
elles sont là depuis le début et seront là jusqu'à la fin. elles portent leur
regard de femme avec une culture forte, une identité forte, un savoir faire,
une différence, elles nous parlent de leur place, elles nous racontent leur
monde avec leurs mots, leurs chansons, elles nous décrivent leurs rêves, elles
nous décrivent leurs paysages à travers la fenêtre de la maison. ces femmes
sont étudiantes, sportives, paysannes, mères au foyer, ouvrières, retraitées,
syndicalistes, religieuses, enseignantes, sans emploi, bénévoles, militantes...

toutes avec des destins
ordinaires et pourtant toutes héroïnes à leur manière, toutes extraordinaires.

elles ont entre 19 et 75 ans, elles ont envie
de partager, de vivre une expérience unique, de laisser une empreinte humble
mais sensible. je leur propose de partager en
douceur toutes ces expériences qui font leur unicité, leur beauté.

je leur propose de les
accompagner en douceur jusqu'à la restitution de ce travail, devant un
auditoire, comme à la veillée.» didier ruiz

douina boujlal,  jeanne
duhalde,  maite duhalde,xabina
lerissa,  amélia mendiboure,  marguerite minjou,
 jeanne pochelu, xantiana
recalt, anne-marie vergés.

 

Le Samedi 13 Août 2011 à 21h30

ARNAGA

"LA BELLE VIE"

Cie CHAPLIN / GRENIER DE BABOUCHKA

Joué par annie chaplin, charlotte matzneff, flore vannier maurel jacques auxenel grégoire bourbier j.philippe daguerre

franck desmedt, antoine guiraud , j. yves ostro, yves roux

cie chaplin /auxenel et

 grenier de babouchka

"la belle vie"

de jean annouilh - mise en scène : j .philippe daguerre

avec c'est à partir d'un amour partagé pour l'oeuvre d'anouilh que annie chaplin, jacques auxenel et j-philippe daguerre ont décidé de s'attaquer à une de ces pièces.

  sachant l'intérêt artistique que j.philippe portait à l'oeuvre de son père, colombe anouilh lui fit parvenir cette comédie révolutionnaire, qui a la particularité d'avoir été écrite en1979 pour être filmée par la télévision . « la belle vie » est donc une pièce inédite sur les planches.

 

les révolutionnaires viennent de prendre le pouvoir. les prisons  sont pleines d'aristocrates et de bourgeois. ils attendent leur exécution mais il ne faut pas que le peuple oublie. (...) le gouvernement décide donc que, dans chaque ville, une famille bourgeoise sera épargnée, elle continuera à vivre à sa façon et le peuple sera admis, pendant ses loisirs, à venir la regarder vivre pour ne pas oublier . ce" musée du peuple "va servir à l'édification des masses laborieuses. au delà de la langue toujours aussi belle et implacable d' anouilh, se glisse un cocktail explosif de situations comiques où tout le monde en prend pour son grade, où l'auteur passe en revue les défauts de la nature humaine, et les clichés inhérents aux ordres sociaux et politiques

cruel , tendre et ludique, dérisoire et léger...mais terriblement humaniste

annie chaplin est la dernière fille du célèbre charlot, elle a exercé ses talents depuis 87 auprès  de gens aussi célèbre que maurice béjart ou robert altman

le grenier de babouchka bénéficiait d'une carte blanche l'an passé à arnaga et c'est notre salle qui aaccueilli ce spectacle en résidence de création durant l'été 2010

Le Vendredi 12 Août 2011 à 21h30

ARNAGA

"ONCLE VANIA"

THEATRE DES CHIMERES

Joué par dominique dauge-marty, txomin heguy Muriel machefer, catherine mouriec, gilles jolly,  marc depond , guy labadens, charlotte maingé

d'anton tchekov - mise en scène j .marie broucaret


oncle vania est prématurément usé par une vie de labeur au service de sa famille, et de sa propriété. a vivre dans la vieille maison, entouré de sa mère, de la nourrice, et de sa nièce orpheline, il s'est un peu oublié. la visite des parents de la ville, , fait dérailler le traintrain. le beau-frère, professeur qui se la pète, écrase son entourage, impose ses horaires. son épouse, dans son ombre, attire les hommes comme un soleil. tout ce monde est à côté de ses pompes. ». par l'alcool, par l'amour, par l'ennui, par la maladie, les personnages entament et compromettent leur capital de vie.
mais, et c'est cela qui captive et émeut, ils ne se résignent pas pour autant , leurs rêves amoureux, écologiques ou littéraires les animent, les bouleversent et offrent un théâtre, à leurs vies.: un corps usé et des rêves intacts et incandescents. c'est également au nom de cette vitalité rafistolée que nous n'oublions pas l'humour. tchekhov voulait que l'on rie aussi de leurs ridicules, parfois dérisoires et grotesques..

c'est une comédie douce-amère où deux langues, le basque et le français, se répondent et se conjuguent. deux langues pour dire que la vie continue, envers et contre tout, avec les restes de ce qui fut et l'espoir de ce qui vient (.le spectacle est bien entendu sur-titré) que dire , pour vous conduire à découvrir cet "oncle vania" sinon que l'on a trouvé cette version magnifique et que nous sommes particulièrement heureux d'accueillir enfin cette si belle compagnie à arnaga

 

Le Jeudi 11 Août 2011 à 21h30

ARNAGA

"DOM JUAN"

THEATRE JOB

Joué par muriel dabert, johanna henriette, déborah moles, caroline robin, agnès saubion, georges barax, georges berdot, fabien lalaux, jean-luc rémond  et christian ritter

 

       le théâtre job, dans

de moliere- mise en scène : georges berdot

avec : lequel son père spirituel georges berdot (auteur, metteur en scène, comédien) joue un rôle prépondérant, a présenté au fil de ses 40 ans d'existence plus de 50 créations : "don quichotte", "falstaff", "fracasse", "chanteclerc", "le bourgeois.."   "le médecin..", "tartuffe"... la plupart ont été présentés chez nous pour votre plus grand plaisir, cette année, ils ont décidé de s'attaquer à l'un des plus extraordinaires personnages : "  dom juan ".

 « l'âge venu, nous nous sommes enfin décidés, expliquent-ils, à aborder ce personnage monstre de par son amoralité et son appétence de vie. » libertin, séducteur, infidèle, ne croyant à rien d'autre qu'à lui-même, dom juan reste un personnage fascinant, libertaire, rebelle aux dieux et aux hommes.

 

dom juan accumule les conquêtes amoureuses et les transgressions sociales. il « joue » avec ceux qui l'entourent et les méprise souvent.. mais dom juan, et c'est là tout son paradoxe, ne peut nous être totalement antipathique. certes cruel, son indépendance nous séduit, il n'a peur de rien, et regarde la mort comme une nouvelle conquête. et puis, si dom juan a souvent été présenté comme une tragédie, molière lui-même considérait sa pièce comme une comédie et on y rira beaucoup... dont acte.

Le Vendredi 6 Mai 2011 à 21h00

théâtre AIEC

"BIRIBILKETA, la plume noire"

KOLDO AMESTOY

KOLDO AMESTOY

Le Samedi 9 Avril 2011 à 21h00

théâtre AIEC

"QUELQU'UN QUI VOUS RESSEMBLE"

REMY BOIRON la compagnie humaine

Joué par REMY BOIRON

  

     

accompagné par gilles bordonneau aux instruments et anne-marie rafaello à la danse, rémy boiron nous raconte cette étonnante histoire, en promenant cette question : "comment être français pour la vie et marocain pour l'éternité ?"  en ces temps confus, peut être aussi pertinent qu'un débat sur la laïcité ...

Le Vendredi 11 Mars 2011 à 21h00

Théâtre AIEC

" BARBER SHOP QUARTET"

"les mêmes ....en couleur "

début du xxe siècle aux etats-unis : pour tromper leur attente, les clients des échoppes de barbiers, les fameux "barbershops", entonnent des chansons en vogue et improvisent plusieurs voix qui se superposent. ça c'est  pour l'origine...
le "barber shop quartet" est un quatuor vocal qui est aujourd'hui un incontournable du genre. dans ce show légèrement  et extrêmement ( !)  parodique, le baber shop éclabousse joyeusement de son vibrant hommage ce genre très prisé dans les pays anglo-saxons.

nous les avons reçu il y a trois ans à cambo pour leur premier spectacle , vous leur aviez fait un triomphe et nous vous avions promis de les suivre de près

« barber shop quartet » est formé de deux hommes, bertrand, le baryton, chauve volontaire coiffé d'un melon sévère et bruno, la casquette vissé sur son crâne de ténor, auxquels s'adjoignent deux chanteuses, isabelle, alto vêtue de tissu imprimé à points blancs sur fond bleu, et cécile, robe noire et blanc directement sortie des émissions de radio des années 40, soprano de haute volée. la variété des timbres et des tessitures, alliée au talent  de chacun leur donne une très large palette. il faut y ajouter les bruitages vocaux et la capacité de bertrand à imiter divers personnages et à vous tordre de rire (l'animateur de jeux télés abruti et survolté, le rappeur de base, le présentateur de radio new-yorkais...). le répertoire navigue entre standards du style, chansons doucement absurdes ou vaguement débiles et morceaux nettement plus satiriques.

après plus de cent cinquante de représentations à travers la france, et une petite escapade à chicago (juste après , ou à cause ? de  leur succès à cambo...), il était temps pour eux de proposer un nouvel opus de l'aventure cappellistique du barber shop quartet.c'est donc chose faite avec ce second spectacle intitulé sobrement: "les mêmes... en couleur".et ils ne mentent pas sur la marchandise! le principe reste effectivement le même: alternance du répertoire barbershop avec des morceaux humoristiques et des performances vocales et théâtrales, et avec l'expérience acquise, nos quatre chanteurs-acteurs vont plus loin dans la dérision et dans l'humour coloré, et se montrent encore plus créatifs.et ça marche.

les fans de la premiére heure ont crié leur bonheur de voir le barber shop quartet capable de se renouveler avec autant de finesse et d'intelligence. quant aux nouveaux adeptes, ils sont entrés avec délice dans l'univers gentiment loufoque et suranné de ce nouveau spectacle.

http://www.barber-shop-quartet.com/        http://www.avignews.com/article.jspz?article=15801

 

Le Vendredi 11 Février 2011 à 21h00

Théâtre AIEC

"PHILLARMONIC VONSTRASSE"

BOUGRELAS

Joué par

 

Le Vendredi 14 Janvier 2011 à 21h00

théâtre AIEC

"MISE EN PIECES"

VINCENT MARTIN

Mise en scène de

ximun fuchs (petit théâtre de pain), joël colas (cie a&o), guy zollkau

une chance à saisir, la présence d'un très grand acteur dans notre salle !treize personnages pour un acteur, une chaise & une valise... ce spectacle (sans décor, ni technique, ni partenaire de jeu) rêve de se jouer partout, en rue, en scène, dans un café, sur un quai de gare, dans un bus, dans une cours d'école, dans des bureaux, dans une classe, une piscine... un poulailler... ce soir chez nous...     pour sa création, vincent martin est en résidence depuis une semaine et il nous offre la première d'un spectacle qu'il murit depuis des années.

ce projet de création est un vieux rêve d'acteur... créer et entretenir son propre outil de travail, s'offrir ce luxe de pouvoir passer d'un personnage à l'autre sans aucun autre artifice que celui de cet imaginaire créé entre l'acteur et le spect'acteur...

treize personnages d'univers et de facture radicalement différents et dont le seul lien sera d'avoir été écrit, conçu, choisi, nourri et "mis en pièce" par la même personne, auteur et cré'acteur de ses propres personnages.

ni drôle, ni tragique, ni rien et tout à la fois... un voyage dans le monde épuré de l'acteur nu, de son travail au quotidien, de sa recherche, de ses doutes et de ses folles passions...

auteur - acteur : vincent martindirection d'acteur et mise en valise : avec trois artistes complices qui seront : ximun fuchs (petit théâtre de pain), joël colas (cie a&o), guy zollkau

vincent martin : une rencontre étonnante... grand jeu, fragilité, tentatives de folie... dans l'univers de vincent, il y a aussi le désir. a mains nues.

 sa tête vous dit quelque chose ? c'est normal : vincent martin, en plus de diriger la compagnie de théâtre de rue l'acte théâtral, est aussi comédien pour le cinéma et la télévision. «j'ai joué dans plus de 45 films de cinéma et 80 films tv , affirme-t-il. on le retrouve dans les petits ruisseaux, récemment à l'affiche, ou bien encore aux côtés de michel serrault, dans la série l'affaire dominici, où il interprète le rôle de clovis. dirigé par jean marie poiré, costa-gavras, maurice pialat, philippe labro, lelouch, zulawski, claude berri, schlöndorff, resnais, pascal rabaté ou saffy nebout, il a commencé à brûler les planches dès 17 ans. créateur et directeur artistique de l'atelier de théâtre de compiègne, il joue récemment dans «la cerisaie» de peter brook.

un acteur, un canapé, un public... «mise en pièce» c'est le rêve de cet acteur à vouloir, au plus profond de lui, monter son œuvre ultime, créer au cœur du public ses personnages et faire revivre son travail de création... mise en pièces ce n'est pas que cela... c'est aussi la folie, le délire qui prend place sur l'imaginaire, les démons qui refont surface...

mise en pièce est là pour porter la réflexion sur des sujets qui nous touchent, l'amour, la solitude, le vieillissement, la mort. cette pièce à la fois tragique, émouvante, surprenante, très drôle, implique le spectateur. une exploration au cœur du sens de la vie.

Le Mercredi 6 Octobre 2010 à 21h00

théâtre AIEC

"TABU-CINE CONCERT"

GHISLAIN JANTROY

Le Samedi 14 Août 2010 à 21h30

ARNAGA

"LA TEMPETE"

THEATRE DU KRONOPE

Mise en scène de
et adaptation guy simon

Joué par  martine baudry, loïc beauche, , guy simon
anouck couvrat, anaïs richetta,jérôme simon

Le Vendredi 13 Août 2010 à 21h30

ARNAGA

"NOUS SOMMES UNE FEMME"

LE GRENIER DE BABOUCHKA

Mise en scène de

jean philippe daguerre

Joué par Séverine delbosse, charlotte matzneff et thierry batteux

de charlotte matzneff et jean-philippe daguerre

Le Jeudi 12 Août 2010 à 21h30

ARNAGA

"LES FEMMES SAVANTES"

LE GRENIER DE BABOUCHKA

Mise en scène de

jean philippe daguerre

Joué par clotilde daniault,  charlotte matzneff, sophie raynaud, andréa torres, stéphane dauch, olivier girard,  simon gleizes, didier lafaye, edouard rouland yves roux

Le Dimanche 8 Août 2010 à 18h30

place du trinquet

"CABARET"

LE PETIT THEATRE DE PAIN

Le Samedi 10 Avril 2010 à 21h00

cine l'Aigon+ aiec

"CINE CONCERT JAZZ"

BLACK HAMMOND

Le Vendredi 9 Avril 2010 à 00h00

théâtre AIEC

"INSTANTANES"

THEATRE JOB

Le Samedi 6 Mars 2010 à 00h00

THEATRE AIEC

"IDENTITES"

cathy COFFIGNALL + ladji DIALLO

deux "seul(e) en   scène"   (50'+1h15')

  

Le Vendredi 12 Février 2010 à 21h00

théâtre AIEC

"QUAND EST CE QUE CA COMMENCE?"

1 2 3 SOLEIL

Joué par : bénédicte lafond, françois patissier et dominique chevaucher

 

Le Samedi 23 Janvier 2010 à 21h00

théâtre AIEC

"NOUS SOMMES UNE FEMME"

Cie du GRENIER

Mise en scène de JEAN PHILIPPE DAGUERRE

Le Samedi 12 Décembre 2009 à 21h00

théâtre AIEC

"UN DROLE D'OISIF"

JEAN FRANCOIS BALERDI

Le Vendredi 15 Mai 2009 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"MADAME MARGUERITE"

compagnie mecanica

Joué par Manuelle RIPPERT

Le Samedi 11 Avril 2009 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"LE FRICHTI DE FATOU"

CIE TOMBES DU CIEL

Le Vendredi 6 Mars 2009 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"ZICK'N'TCHATCHE"

LES KAG

Le Samedi 14 Février 2009 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"PHILOSOPHY-PARTY"

ISSUE DE SECOURS THEATRE

Le Vendredi 23 Janvier 2009 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"GUERNICA"

HEBENTIK

Mise en scène de ramon albistur

Joué par ramon albistur , renate gregger, pierre vissler, pierrot thibaud (batterie et percussions)

Le Samedi 8 Novembre 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"STRESS EN SCENE"

THEATRE JOB

Le Samedi 11 Octobre 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"LE DERNIER DES HOMMES"

MYGUK

Le Samedi 16 Août 2008 à 21h30

ARNAGA

"LE COCU MAGNIFIQUE"

cie ANAMORPHOSE

Le Vendredi 15 Août 2008 à 21h30

ARNAGA

"FESTIVAL ARNAGA ROSTAND DE BERGERAC"

CIE TRES TOT SUR SCENE

Le Jeudi 14 Août 2008 à 21h30

ARNAGA

"LE MALADE IMAGINAIRE"

THEATRE DE L'ESQUISSE

Le Jeudi 5 Juin 2008 à 17h00

CAMBO

"JOJO BORDAGARAY"

Le Samedi 31 Mai 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"IL EST MOINS CINQ"

compagnie mecanica

Joué par

 

Le Samedi 19 Avril 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"DOM JUAN"

compagnie anamorphose

Le Vendredi 28 Mars 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"BARBER SHOP QUARTET"

Le Dimanche 17 Février 2008 à 17h00

itsasu

"TARTEAN"

PETIT THEATRE DE PAIN

Le Samedi 16 Février 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"JUGLAREA,PUTA eta EROA"

PETIT THEATRE DE PAIN

Le Dimanche 10 Février 2008 à 17h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"SHOWDEVENTS"

14 Clarinettes

Le Samedi 9 Février 2008 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"CLARINETTES !"

P.BERROD / R.RIMBERT et le groupe LAFEBEME

Le Vendredi 30 Novembre 2007 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"BOUDEBOIS"

TRABOULES

Le Vendredi 16 Novembre 2007 à 21h00

BAIGORI

"kaukaziar kreazko borobila"

THEATRE DES CHIMERES

Le Vendredi 28 Septembre 2007 à 21h00

THEATRE AIEC - CAMBO

"LES ORPHELINS DE LA REPUBLIQUE"

compagnie NBA

Le Samedi 5 Mai 2007 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"L'enfant sur la montagne"

Groupe Anamorphose

Le Samedi 14 Avril 2007 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Boudu les Cop's"

Le Samedi 17 Mars 2007 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Sortie de Bains"

Cie Les masques de pierre

Le Samedi 3 Février 2007 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"GADJO FAMILIA QUARTET"

Le Samedi 4 Novembre 2006 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Rue de la Muette"

Le Vendredi 13 Octobre 2006 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Un jour j’irai à Compostelle"

Mise en scène de Marie-Celine LACHAUD

Le Samedi 23 Septembre 2006 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Je t'embrasse très fort et à bientôt"

Cie MECANICA Théâtre

Le Samedi 8 Avril 2006 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Au fond c'est pas si grave"

Cie "Un Deux Trois Soleil"

Le Vendredi 17 Mars 2006 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Point Limite"

Cie Le théâtre JOB

Le Samedi 4 Février 2006 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"Le Garazi (Philanthropike Orchestra)"

Le Vendredi 18 Novembre 2005 à 21h30

Cambo théâtre AIEC

"La Geuze"