Cie La D’âme de Compagnie – PRIX PHILLIPPE AVRON 2014

 

Il ne lui reste plus qu’à fermer le dernier carton. Enfin ce n’est pas vraiment « il », en fait c’est « elle ». Elle préfère que les mots soient justes, surtout au sujet du sexe. Et dans le genre elle aime bien scotcher les clichés pour faire la part des choses. Alors en attendant de retrouver son chat pour quitter son appartement, elle dresse l’état des lieux de sa société.
C’est l’histoire d’une femme…qui déménage !

Et si être un « garçon manqué » c’était également être une « fille réussie » ?
Prendre la parole pour dénoncer les préjugés et les comportements sexistes présents dans notre société : Sujet pertinent auquel Chloé MARTIN prête sa joyeuse impertinence !

L’idée est d’en rire finement avec poésie et franc parlé. Jouer avec les mots en faisant résonner leur sens et leur sonorité.  Un spectacle d’humeur et d’humour.

On rencontre Chloé en plein déménagement, entourée de cartons en tout genre… Et entourée de cartons, la pensée s’envole, toujours. Chloé, elle, s’égare pour notre plus grand bonheur en réflexions sur le sexisme ordinaire et toutes ces innombrables habitudes de langage et de comportement qui continuent de faire de nos sociétés des endroits où l’équité est toujours un sacré combat. C’est drôle, d’une ironie constante, sacrément bien joué et d’une parfaite pertinence. Quand on déménage c’est pour changer, non ?

Sous sa simplicité et sa fraîcheur la comédienne/auteure est explosive et sait marier à merveille grammaire et biologie.LA TRIBUNE/LE PROGRÈS

Une funambule dans un monde d’« hommes forts », qui s’interroge avec beaucoup d’esprit et surtout d’humour.LA PROVENCE

Voilà donc un spectacle qui joint l’utile à l’agréable en proposant un regard nouveau et un ton contemporain sur l’intemporelle question du rapport entre hommes et femmes. MIDI LIBRE

Une pièce prodigieuse à ne manquer sous aucun prétexte VAUCLUSE MATIN